[Replay] – Intervention dans le séminaire IMAGO (IRHIS, Lille, 16 février 2021)

À l’invitation de Sylvain Lesage, que je remercie chaleureusement, j’ai eu l’opportunité de présenter mes travaux de doctorat dans le cadre du séminaire IMAGO, organisé au sein de l’IRHIS.

Il s’agit en fait d’un double séminaire, organisé un mardi sur deux : « IMAGO et Histoires d’objets visent à ouvrir un espace de dialogue méthodologique autour de la question des images et des objets entre archéologues, historien·ne·s de l’art et historien·ne·s. », dont les séances, depuis octobre 2020 sont enregistrées et disponible sur la WebTv de l’université de Lille. La séance du 16 février est disponible à cette adresse.

Le séminaire étant d’abord consacré aux aspects méthodologiques de la recherche sur les images et les objets, j’ai choisi de présenter la façon dont j’aborde le corpus des vues d’optique, qui présente plusieurs difficultés : la nature de l’objet, un multiple ; son caractère massif (15 000 feuilles identifiées dans les institutions culturelles publiques européennes à ce jour !) ; et enfin les phénomènes de circulations des matrices et des motifs qui le traversent.

La discutante était Mélanie Traversier, MCF à l’université de Lille 3, dont les travaux sont notamment consacrés à l’histoire sociale de la musique à l’époque moderne. Je la remercie encore pour les nombreuses pistes de réflexions qu’elle m’a apporté et qui vont nourrir mes lectures dans les mois qui viennent.

Les prochaines séances seront consacrées aux photographies et objets en diaspora (Marian Nur Goni, 16 mars), au cercueil au XIXe siècle (Stéphanie Sauget, 23 mars) et enfin, à l’histoire matérielle des savoirs géographiques (Martin Vailly, 23 avril). Le programme complet est disponible à cette adresse. Il faut s’inscrire par mail auprès de Christine Aubry’’ pour recevoir les liens de connexion.


Johanna Daniel

Doctorante au LARHRA (Lyon 2) et chargée d'études et de recherche à l'Institut national d'Histoire de l'Art (Paris), rattachée au Service numérique de la recherche. Historienne de l'estampe, consacrant sa thèse aux vues d'optique dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search